logo formation coach de vie FORMATION COACH DE VIE CPF DEVENIR COACH DE VIE

Formation coach de vie : le guide complet

Ce qu'est le coach de vie
Le profil du coach de vie
Choisir la bonne formation de coach de vie
Le contenu de la formation

De plus en plus de personnes et d’entreprises ont recours à des coachs de vie. Il s’agit d’une profession d’avenir qui nécessite une excellente formation. Il est toujours possible de devenir coach sans fréquenter une école, mais il est recommandé de bien se former et donc de choisir une institution ou un organisme qui vous permettra de devenir coach professionnel. Voici comment choisir sa formation coach de vie pour exercer le métier de coach.

Ce qu’est le coach de vie (et pourquoi suivre une formation coach de vie)

Le coaching de vie demande des aptitudes particulières en plus d’une formation de coach sérieuse. Le coach de vie accompagne les individus de tout âge dans leur développement personnel et dans leur développement professionnel. Il doit les aider à atteindre leurs objectifs et à développer leurs compétences de manière à résoudre les problèmes qu’ils rencontrent. Un coach aide donc son client à prendre confiance en lui.

Le coach professionnel certifié doit donc intervenir dans tous les domaines de l’existence. C’est pour cette raison que la formation pour devenir coach est si importante. La formation pour devenir coach donne en effet les outils nécessaires pour intervenir autant sur l’aspect émotionnel que sur l’aspect physique. Le coach personnel est en mesure d’intervenir pour résoudre les problèmes de communication dans un couple ou pour aider à gérer les changements professionnels.

Le coach certifié a généralement besoin de plusieurs séances selon la complexité du cas qu’il traite. Le client peut avoir besoin d’être orienté et rassuré en cas de reconversion professionnelle, par exemple. La gestion du stress est aussi un élément que le coach en développement personnel doit apprendre à favoriser auprès de son client, que ce soit en mode présentiel ou qu’il s’agisse de coaching à distance.

Le programme de formation doit aussi permettre de développer des techniques de coaching autant pour l’accompagnement professionnel que pour le coaching en entreprise. Le futur coach pro doit également être conscient du fait que son métier est différent de celui de thérapeute. Le coach de vie ne doit donc pas prétendre être capable de régler les cas lourds qui nécessitent une thérapie spécialisée.

L’utilité du coach de vie en géneral

Le coach de vie ne règle donc pas directement les problèmes, mais il aide à trouver des solutions pour que le client crée une harmonie sur le plan personnel et professionnel. Les outils de coaching acquis lors du parcours de formation permettent d’établir une marche à suivre en compagnie des futurs clients pour qu’un projet professionnel puisse être envisagé avec succès. Les séances de coaching doivent évoluer vers l’atteinte de leurs objectifs.

Le coach de vie travaille donc avant tout en mettant l’individu en avant. Il s’agit principalement de coaching individuel et même de coaching en développement personnel. Une fois certifiée, la formation fait du coach de vie un accompagnateur qui aide le client à mieux fonctionner dans sa vie personnelle . C’est l’un des aspects les plus valorisants parmi les métiers du coaching.

Le coaching de vie nécessite de l’humanisme. Le coach doit donc développer plusieurs qualités qui feront en sorte que son client se sentira à l’aise avec lui. Il doit apprendre à écouter et à faire preuve d’empathie tout en contrôlant ses émotions. Il doit être capable de traiter avec des clients, même si leur personnalité peut les rendre antipathiques. Le coach de vie expérimenté sait comment prendre du recul.

Le coach de vie doit mettre à profit sa formation pour utiliser les outils qui correspondent à chaque situation rencontrée. C’est pourquoi il doit être ouvert aux méthodes développées en psychologie. Les approches sont variées et le coach doit les passer en revue afin de choisir sereinement celle qui convient le mieux à sa personnalité. Il faut plusieurs années avant de délimiter clairement la méthode propre à chaque coach.

Le profil du coach de vie

Suivre une formation est essentiel pour devenir un bon coach de vie, mais il faut aussi au départ posséder les qualités de base en plus des motivations. L’envie de vivre une relation d’aide est primordiale et il faut donc avoir l’habitude d’aider les autres. Il ne s’agit pas seulement d’accompagnement coaching mais aussi d’une question relationnelle. Les dons pour l’écoute active ainsi que l’empathie doivent faire partie de la personnalité du coach de vie.

La pratique du coaching doit par contre impliquer une certaine prise de recul. Trop d’empathie ne doit pas empêcher le coach de vie de rester objectif et ne pas laisser les émotions fausser son jugement. La formation certifiante permet au praticien de motiver et de conseiller son client de façon pragmatique. Un organisme de formation sérieux saura donner au futur coach les éléments pour exercer son métier à partir des dernières découvertes.

Même avec les qualités de base, le coach doit avoir eu vent des méthodes développées en psychologie et avoir appris quelques principes universels. Pour accompagner les personnes, il est important de connaître différentes approches, comme la programmation neuro-linguistique et la gestalt. Un centre de coaching reconnu saura mettre à profit les différentes approches pour que les coachs utilisent leurs compétences au maximum.

Même une formation de coach de vie reconnue ne remplace pas les qualités innées du coach. Il est clair que la patience ne s’apprend pas et que cette patience est nécessaire dans la pratique de ce métier. Une relation de confiance s’établira si vous faites preuve de patience et de maîtrise. Il est important de ne pas s’impatienter lorsque les résultats ne sont pas tout de suite visibles. Il faut prendre conscience du fait que chaque personne représente un cas particulier.

Devenir un model pour les personnes autour de vous

La personne qui exerce le métier de coach de vie représente généralement un modèle pour son entourage. Le respect qu’elle manifeste pour autrui doit faire partie des traits de caractère que les autres remarquent. Le client doit se sentir en sécurité auprès de son coach de vie. Le coaché commencera à développer un point de vue positif sur lui-même s’il se sent rassuré et qu’il constate que le coach a atteint un équilibre qui en fait un exemple.

Le sens des responsabilités est aussi une qualité à posséder pour un coach en développement personnel. Les clients que vous guidez sont appelés souvent à effectuer des changements majeurs dans leur existence. La responsabilité qui pèse sur les épaules du coach est donc énorme. Le client peut être plongé dans une situation où il doit effectuer un changement dans sa vie professionnelle ou dans sa vie affective.

L’humilité doit aussi être un élément de votre profil. Le coach de vie n’est pas un gourou et doit se rappeler qu’il est surtout un accompagnateur. Le client doit apprendre à trouver des mécanismes pour gérer les problèmes qu’il rencontre et ne doit donc pas s’en remettre entièrement à son coach. Le travail consiste à faire en sorte qu’à long terme le coaché n’aura plus besoin de son coach de vie pour progresser.

Choisir la bonne formation de coach de vie

La réglementation portant sur le coaching n’est pas encore fixée clairement. Il n’y a pas de formation exigée officiellement, mais les individus et les entreprises recherchent en majorité un coach certifié qui a fréquenté une école ou une institution reconnue. Plusieurs écoles offrent maintenant une formation en coaching de vie et il vous reste à choisir celle qui correspond le mieux à votre personnalité. Elles doivent respecter certains principes.

L’ICF, l’EMCC et SFCoach sont autant d’organismes qui assurent la promotion du métier de coach. Leur approbation montre que le coach a suivi une formation rigoureuse et reconnue. Il s’agit donc d’une excellente porte d’entrée dans le métier de coach. Leur sceau démontre que le coach a acquis les compétences nécessaires et qu’il a pris connaissance du code de déontologie des praticiens professionnels.

Même s’il est recommandé de passer par une institution traditionnelle, vous pouvez aussi opter pour une formation coach vie gratuite. Il existe de plus en plus de possibilités de suivre une formation coach de vie à distance. La formation est tout aussi valable et vous pouvez trouver une formation coach de vie à distance reconnue par l’État. La formule d’enseignement à distance vous permet de vous former alors que vous exercez un autre métier.

La certification de coach de vie : laquelle choisir

Une certification ICF est souvent recherchée par le client en quête d’un coach de vie. L’ICF est l’organisme qui accrédite les institutions qui forment les coachs. Pour que la formation soit certifiée, il faut avoir suivi un minimum de 100 heures de cours. Le diplôme a aussi plus de valeur s’il est émis par une école reconnue par une fédération.

Vous pouvez aussi profiter des nouvelles technologies pour devenir vous-même coach de vie à distance. Plusieurs personnes sont à la recherche d’un coach de vie et la formule du coaching de vie à distance convient à leur emploi du temps. Le coaching en ligne en particulier vous permet de vous faire connaître auprès d’une large audience. Vous avez aussi la possibilité de communiquer plus fréquemment avec votre client.

Si vous offrez du coaching en ligne, vous devrez, en plus de connaître les outils du coach, maîtriser les outils présents sur internet. Vous devez obtenir le meilleur référencement possible. Vous devez aussi bien réfléchir à la manière de présenter le service que vous offrez. En bon coach, vous devrez faire preuve de patience avant d’acquérir des clients. Il faut toujours un certain temps pour se faire connaître, comme pour n’importe quelle entreprise.

Une des façons d’attirer et de fidéliser des clients pour le coaching de vie est de créer un blog bien structuré. Vous pourrez y exposer pourquoi chacun devrait vous choisir comme coach. C’est l’occasion d’écrire des articles sur les sujets pour lesquels vous vous spécialisez en tant que coach de vie. En écrivant vos histoires, vous personnalisez votre approche et incitez les clients à vous faire confiance. Vous devez aussi créer des formations après avoir mis en place votre blog.

La formation coach de vie CPF (Compte personnel de formation)

Vous pouvez aussi opter pour une formation coach de vie cpf. Le Compte Personnel de Formation fait partie des dispositifs publics de formation continue. Ce financement est accessible pour les salariés et pour les demandeurs d’emploi. Il suffit de se rendre sur le site pour s’inscrire. Vous pouvez ensuite consulter à loisir votre compte.

Une autre option intéressante est la formation coach de vie avec le RNCP. Le fait que la formation soit inscrite au Registre National des Certifications Professionnelles donne l’assurance que vous avez acquis les compétences essentielles liées au coaching professionnel. Ce répertoire tient à la disposition des entreprises et du public les informations liées aux diplômes et aux titres qui ont droit à une reconnaissance officielle.

Plusieurs institutions proposent une formation de coach avec titre RNCP, souvent assortie d’une spécialisation en coaching de vie. Vous pouvez aussi avoir accès à des modules supplémentaires en PNL. Le répertoire favorise la gestion de la mobilité professionnelle. Les diplômes qui ont l’aval du RNCP sont reconnus autant en France que dans le reste de l’Europe. Les entreprises consultent régulièrement ce répertoire.

Toutes les écoles doivent familiariser les futurs coachs de vie au code de déontologie de la profession. Le coach de vie doit par exemple respecter le secret professionnel. La complexité des situations vécues par le client l’exige. Le coaché doit pouvoir faire confiance à celui qui l’accompagne dans son développement personnel. Le coach de vie devra aussi se soumettre à une supervision de manière ponctuelle.

Des coachs certifiés pour bien vous instruire

Les écoles sont aussi dans l’obligation de faire appel à des coachs certifiés pour dispenser l’enseignement. Ces coachs doivent avoir plusieurs heures d’expérience de pratique du métier. Des milliers d’heures sont nécessaires afin d’acquérir une parfaite maîtrise de toutes les méthodes employées par les professionnels.

Les offres de formation sont donc très diverses. Votre choix dépend de l’optique avez laquelle vous envisagez d’entamer votre métier de coach de vie. Il est recommandé de vérifier les avis en ligne sur les écoles qui vous intéressent. Vous pourrez ainsi effectuer votre choix de manière éclairée. Il ne faut pas se fier à la taille de l’école ou encore à sa publicité. Il ne s’agit pas d’indicateurs fiables. L’équipe de l’école doit faire l’objet d’une attention particulière.

La durée de la formation est souvent assez courte, et ce, dans la plupart des institutions. Elle est souvent de 15 à 21 jours. Il est recommandé de rechercher une formation plus longue afin d’acquérir toutes les compétences nécessaires à l’exercice du métier de coaching. Une année complète devrait représenter la durée adéquate pour devenir un coach de vie compétent. Il est reconnu qu’il faut environ 5 ans de pratique pour devenir un coach efficace.

L’ancienneté de l’école pourrait être un facteur qui vous incite à la choisir. En effet, plusieurs organismes improvisent des programmes de formation afin de profiter rapidement de l’engouement pour le coaching de vie. Les avis sur internet peuvent vous renseigner au sujet de ce que les élèves pensent de leur école. Même s’il s’agit d’une institution plus ancienne, une école peut avoir changé de personnel et les orientations peuvent être modifiées.

Une bonne façon de se renseigner sur une école est de s’adresser à ses diplômés. Vous pouvez vérifier si les débouchés sont suffisants et si les diplômés ont pu trouver en grand nombre de quoi vivre décemment de leur métier. Plusieurs écoles de coaching accompagnent leurs diplômés dans leur recherche d’emploi et assurent un suivi après la formation. Il est souvent nécessaire d’être accompagné une fois la diplomation obtenue.

Le contenu de la formation

La formation doit tenir compte de plusieurs approches afin de bien préparer les coachs dans leur pratique professionnelle. Beaucoup d’espace doit être accordé à la formation pratique. La théorie est essentielle, mais l’expérience permet d’avoir une meilleure idée des difficultés liées au métier. Il est important d’avoir l’occasion de tester les différentes pratiques avant de commencer à coacher des clients de manière régulière.

Votre formation doit vous permettre de vous familiariser avec l’ensemble des pratiques de coaching de vie. Peu importe leur orientation, toutes les écoles doivent par exemple consacrer un nombre d’heures suffisant aux outils développés en psychologie. Les élèves qui ont déjà une formation en cette matière ont une longueur d’avance puisqu’ils maîtrisent plusieurs concepts qui leur seront très utiles dans la pratique du coaching de vie.

La PNL : programmation neuro-linguistique

Parmi les outils à acquérir pendant la formation, mentionnons la programmation neuro-linguistique (PNL). Avec la PNL il est possible de modéliser un ensemble de connaissances et de pratiques. Lorsque le coach de vie utilise la PNL, le but est que le client finisse par développer une image plus positive de lui-même. Cette approche est assez simple à appliquer. Il s’agit en fait de passer d’un point A à un point B.

Avec cette approche, le coach de vie est pleinement en phase avec ce que l’on attend de lui puisqu’il agit vraiment en tant qu’accompagnateur plus qu’en guide. Il amène son client à trouver lui-même des solutions pour mieux progresser. Le coaching PNL est d’ailleurs en plein essor et plusieurs écoles y consacrent la plus grande partie des heures de formation. Le coaching PNL se base principalement sur le questionnement ciblé.

La PNL est incluse dans l’ensemble des thérapies brèves, ce qui correspond parfaitement aux objectifs du coaching de vie. Le coaché finit par devenir de plus en plus autonome. La PNL est de plus en plus validée par les scientifiques. Les résultats sur le terrain sont de plus en plus convaincants.

L’approche systémique est une autre approche qui doit être maîtrisée par le coach de vie. Avec cette méthode, chaque personne est considérée comme un système en soi. Un individu est perçu comme un système en relation avec d’autres systèmes. C’est en adoptant ce point de vue que le coach de vie parvient à favoriser le développement de l’autonomie de son client. Les systèmes sont présents au foyer et au travail.

La Gestalt : un outil encore top peu utilisé

La gestalt est une autre méthode issue de la psychologie que les coachs de vie sont susceptibles d’utiliser. Cette approche est basée sur la confrontation de l’individu avec son environnement. Lorsque l’interaction avec l’environnement est figée, le coach de vie s’applique à donner des impulsions afin de débloquer la situation. L’expérience subjective a beaucoup d’importance dans cette approche.

Quant à elle, l’analyse transactionnelle fait en sorte que le coach de vie établit un rapport privilégié avec le client. Cette approche est surtout utilisée quand il est question de gestion du stress. Le coach aide le client à intervenir de manière positive pour mieux affronter les tensions de la vie quotidienne. L’analyse transactionnelle est en lien avec la personnalité et avec les rapports sociaux.

L’analyse transactionnelle présente trois états fondamentaux : parent, adulte, enfant. L’étude porte sur les relations entre deux personnes ou plus. C’est à partir de ce type d’approche que le coaché identifie des moyens de vaincre les obstacles et d’atteindre ses objectifs. Le client identifie les éléments répétitifs et parvient à briser leur effet. Il identifie les mécanismes et les comportements qui l’empêchent de progresser.

L’ennéagramme : un outil de coach capital

Plusieurs écoles abordent aussi l’ennéagramme. Il s’agit d’un outil qui vise à améliorer la confiance en soi. Il s’agit d’une approche très ancienne dont les résultats continuent de s’avérer positifs. Cette approche se base sur neuf types de personnalités qui sont répartis sur trois centres, soit le centre instinctif, le centre émotionnel et le centre mental.

Les outils théoriques sont importants mais ils doivent être donnés dans une perspective de formation au métier de coach de vie. Vous devez donc vous assurer que la formation est donnée par des professeurs qui ont l’expérience de la pratique du coaching. En tant que coach de vie, vous devez être concentré sur le futur et vous appliquer à développer des compétences et à aider votre client à atteindre ses objectifs.

La certification RNCP : Répertoire national des certifications professionnelles

Les formations certifiées offertes par les organismes reconnus donnent de la crédibilité aux diplômés. Le diplôme atteste de l’acquisition de compétences de base, même si la certification ne correspond pas à un diplôme d’État. La certification RNCP montre quant à elle que le processus est validé selon des critères établis par le Ministère du travail.

Quelle que soit la formation, elle doit vous permettre d’établir un plan en compagnie de votre client afin de l’aider à atteindre ses objectifs. Avec lui, vous devez identifier des étapes par lesquelles il devra passer pour atteindre ces objectifs un à un. Il faut d’abord déterminer par où commencer dans son processus de développement personnel en identifiant les moyens à prendre pour cheminer jusqu’à l’atteinte de son but.

Au cours de la formation, le futur coach de vie doit aussi être appelé à faire appel à l’introspection, autant pour lui que pour son client. Si le client se comprend lui-même, il finira par savoir pourquoi l’atteinte des objectifs fixés est si importante. Une fois cette raison établie, le client doit visualiser les objectifs, ce qui l’aidera à les atteindre. Le coach doit motiver son client pour l’amener à faire tous les efforts nécessaires.

L’évaluation pour faire un point final

La dernière étape du processus de coaching de vie est l’évaluation de la situation finale. Il faut alors identifier les derniers éléments à améliorer pour que les séances se concluent par une réussite. Souvent, des imprévus ont fait en sorte que la situation finale soit différente de ce qui avait été visualisé. Le client doit donc être amené à avoir une perception positive de la situation réelle telle qu’elle apparaît à la fin.

La formation vous aidera à déterminer si ce métier vous convient. Si vous venez d’entamer une reconversion professionnelle, vous saurez si vous avez ce qu’il faut pour réussir. Beaucoup de personnes décident de s’orienter vers une autre carrière lorsqu’elles suivent une formation en coaching. Elles choisissent d’autres moyens de venir en aide aux autres. La difficulté à trouver des clients pousse souvent les candidats à abandonner.

Il est préférable de choisir une école qui vous aidera à vous établir comme coach une fois la formation terminée. Vous devez vous faire connaître et votre institution peut vous aider à y arriver. Vous devrez faire de la publicité et y investir un certain montant. Il faut apprendre à trouver des clients et à établir une bonne réputation. Vous pouvez prévoir une autre occupation et un autre revenu en attendant de trouver vos clients.

Travailler comme coach de vie : le détail

Avec l’aide de votre école, vous pouvez commencer à travailler comme coach de vie à une petite échelle. Il est possible de procéder à quelques essais avant de trop débourser. Il n’est pas nécessaire de louer tout de suite un local permanent. Posséder des bureaux peut aider à projeter une image positive, mais ce n’est pas indispensable au début de votre pratique. Vous pouvez même rencontrer des clients dans des halls d’hôtel.

Vous devez aussi être bien conseillé pour vos activités en ligne. Nous sommes à une époque où il n’est plus indispensable de créer un site internet sophistiqué. Nous sommes plutôt à l’ère des réseaux sociaux et c’est là que vous arriverez à recruter des clients. Votre page Facebook devra se montrer attrayante et accueillante. Une page sur WordPress peut aussi vous donner une bonne visibilité.

La présence sur internet est essentielle et plusieurs écoles offrent une formation dans ce domaine pour vous aider à bien maîtriser cet outil essentiel. Vous devez apprendre à proposer beaucoup de contenu pour maintenir l’intérêt de votre clientèle. Sur internet, vous pouvez aussi offrir des conférences et des vidéos. Vous aurez accès ainsi à la nouvelle génération qui concentre l’ensemble de ses activités en ligne.

Le tarif d’un coach de vie

Le prix d’une formation de coach de vie peut varier de 500 à 6 930 euros selon l’institution choisie. Il s’agit bien sûr d’un investissement puisque la rémunération du coach de vie est d’environ 50 à 150 euros par séance. Le nombre de séances varie selon le cas et selon les besoins du client. Certaines écoles peuvent donner différents programmes de coaching tout en proposant des façons de trouver du financement.

Un cycle de formation dans une école de coaching coûte environ 4 500 euros, sans compter les frais d’inscription. Ces coûts correspondent aux coûts moyens pour n’importe quelle formation. Les candidats qui ont déjà un emploi peuvent obtenir de l’aide financière. Des écoles qui offrent une formation à distance peuvent exiger environ 600 euros par module. Les stages offerts coûtent en moyenne 2 000 euros.

Se préparer à la formation coach de vie

Le chemin est long avant d’être fin prêt à exercer le métier de coach de vie. Vous devez bien vous préparer à la formation en exerçant d’abord un travail sur vous-même. Il est suggéré de s’inscrire soi-même à une séance de coaching pour se familiariser avec la tenue d’une séance. Suivre une séance est un bon moyen de savoir si vous ressentez suffisamment de motivation pour terminer votre formation.

Il est possible que vous ayez décidé de devenir coach de vie à la suite d’une reconversion professionnelle. Il s’agit d’un changement majeur qui nécessite une réflexion profonde. Si vous étiez salarié, la transformation est importante puisque vous passez à une activité indépendante. Votre vie sera changée, tant sur le plan social que professionnel. La reconversion demande un certain temps.

Il ne faut pas hésiter à prendre tout le temps nécessaire pour se préparer à commencer une formation en coaching de vie. Vous devez être prêt à consacrer plusieurs heures à votre préparation puisque la pratique d’une activité indépendante demandera des sacrifices. Vous devez aussi connaître vos forces et vos faiblesses. Vous devez aussi apprendre à maîtriser vos émotions puisque le métier de coach est exigeant sur ce plan.

La meilleure façon de mieux se connaître soi-même est de faire appel à un spécialiste qui saura faire ressortir les principaux traits de votre personnalité. Une séance auprès d’un coach vous familiarisera de plus avec les aspects concrets de la pratique du métier. Il est important d’avoir l’esprit ouvert et de s’attendre à traiter avec tous les types de personnalité. Vous devez accepter de traiter avec tous les types de caractère.

Dans le cas d’une reconversion professionnelle, vous devez assurer vos arrières avant d’abandonner votre premier métier. Il faudra sans doute un certain temps avant de trouver des clients et vous devez prévoir une période de temps sans revenu. Vous êtes sur le point de mettre en place une entreprise indépendante et vous devez rassembler quelques économies pour arriver à tenir le coup pendant que vous vous établissez.